Une pochette pour la serviette de cantine + le tuto !

Avant de commencer, je voulais vous remercier, vous mes lecteurs, pour vos visites sur mon blog. Depuis début Janvier, je constate plus de 50 visiteurs par jour, ça fait vraiment plaisir !

Pour cet article je voulais vous présenter une pochette que j’ai réalisée pour la fille d’une amie qui est en maternelle. Elle avait besoin de cette pochette à la demande de l’école pour emmener sa serviette de cantine.

Dans l’école de ma fille, ce genre de pochette n’est pas demandée… je n’avais donc aucune idée de ce à quoi cela ressemblait ! Une rapide recherche sur internet et je n’étais plus inculte 😉

J’ai décidé une nouvelle fois de réaliser mon propre patron que je vous propose ici :

Ce n’est pas exactement le même patron que celui que j’ai utilisé pour mon modèle, le patron ci-dessous à un rabat plus arrondi que celui de ma pochette. Si vous souhaitez obtenir le même effet que pour ma pochette, vous pouvez ajuster le patron une fois celui-ci imprimé 😉

(Les marges d’un centimètre ne sont pas incluses sur le patron)

Pour réaliser cette pochette, vous aurez besoin :

  • de deux rectangles de tissus en coton d’une dimension de 30 x 70 cm environ,
  • de thermocollant,
  • d’un bouton pression.


Pour ma part, j’ai utilisé des chutes de tissus issues de l’un des sacs à paillettes et un autre tissu que j’avais utilisé pour réaliser des robes pour mes filles.

Je n’ai moi-même pas utilisé de thermocollant mais je vous le recommande vivement ! Cela permettra d’éviter que le tissu se déchire à force d’utiliser le bouton pression.

Etape 1 : Préparation des pièces

Imprimer le patron et le découper.

Positionner le patron sur le premier tissu et reproduire le patron en ajoutant une marge d’un centimètre, sans oublier de reporter les marques (petits traits). Découper le tissu.

Renouveler l’étape précédente avec le second tissu.

Etape 2 : Appliquer le thermocollant

Appliquer le thermocollant sur l’envers de chaque pièce :

  • soit sur l’ensemble de la pièce pour obtenir une pochette assez rigide,
  • soit un petit carré au niveau du futur emplacement du bouton pression (environ 2 à 3 cm en dessous de la partie arrondie de la pochette).

 Etape 3 : Coudre les pièces ensemble

Positionner les deux pièces l’une contre l’autre sur l’endroit du tissu et les épingler

Coudre au point droit puis au point zig-zag tout autour en laissant une ouverture de 5 centimètres en dessous de l’une des marques du patrons.

Retourner la pièce sur l’endroit.

Etape 4 : Former la poche

Replier la partie basse (en angle droit) de la pochette jusqu’aux marques de tel sorte que le tissu extérieur de la pochette se retrouve dans la poche formée.

Coudre au point droit puis au point zig-zag de chaque côté de la pochette.

IMG_1742.JPG

Retourner la pièce sur l’endroit.
img_1743

Etape 5 : Poser le bouton pression

Avec votre pince préférée, poser le bouton pression à une distance de 2 cm sous la partie arrondie de la pochette.

img_1745

Et voilà, la pochette est déjà terminée ! Facile non ? C’est l’une des choses les plus faciles que j’ai eu à réaliser, idéal pour les débutant(e)s 😉

sosz1822

 

 

 

Un doudou lapin calin

« Lapin Calin » … Voilà comment ma grande fille a nommé cette peluche que j’ai créée.

Tout a commencé quand j’ai réalisé la peluche éléphant, je l’ai offerte à un bébé qui venait de naître. Et ce bébé à une grande sœur ! Qui dit frères et sœurs, dit parfois jalousies… Et oui la grande sœur aussi voulait sa peluche !

Plutôt que de réaliser un autre éléphant, j’avais envie de faire un lapin, mais pas n’importe quel lapin… mon lapin ! Pour cela, j’ai trouvé l’inspiration sur Pinterest et j’ai commencé à dessiner un lapin sur une feuille. Pour le corps, ce sera une base ronde, puis j’y ajoute 2 oreilles, 2 pattes et 2 pieds… Et pour le visage ? Je suis partie sur des motifs brodés (chose que je n’ai jamais faite jusqu’ici … oups !).

Le premier prototype n’était pas tout à fait à mon goût… J’ai mal cousu le corps qui n’est pas vraiment rond… les oreilles sont trop écartées et tombent, et la broderie, ce n’est pas tout à fait ça !

Ma grande fille l’adore par contre (comme quoi…), je l’ai donc quand même terminé pour lui offrir 🙂

lapincalin1.jpg
Première tentative de « lapin calin »

Pour le deuxième essai, j’ai revu la forme des oreilles pour qu’elles tiennent mieux en l’air, mieux réfléchi aux motifs brodés pour qu’ils soient plus simples à réaliser, et j’ai revu la technique pour bien coudre le corps rond.

Je suis plutôt fière du résultat ! Le voilà ce doudou lapin calin 😉 :

lapincalin2

En parallèle j’ai également pris des notes pour vous proposer un tuto, mais ça, ce sera pour un autre article 😉